Ce site utilise des cookies pour vous fournir le meilleur service possible. En poursuivant la navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies de notre part. OK

Spectacle I Maltagliati - cantare una vita

Date:

20/11/2017


Spectacle I Maltagliati - cantare una vita

A l’occasion de la 2ème Semaine de la Cuisine Italienne dans le Monde.

Lundi 20 novembre à 19h30

Acte 2 Théâtre - 32 quai Arloing - 69009 LYON

Entrée gratuite. Réservation obligatoire au 04 78 42 13 84 ou par e-mail : secretariat.iiclyon@esteri.it

I Maltagliati - cantare una vita

Une dame âgée. Une radio. Un plat de pâtes et surtout la chanson.

« Les chansons populaires italiennes ont toujours été une source d’inspiration pour moi, de par leur façon de raconter l’expérience humaine. Des chants qui représentent la voix de personnes simples et qui réunissent tous les aspects de la vie quotidienne : le travail, l’amour, la lutte, la naissance et la mort ».

Paolo Ciampi écrit, à propos de la chanson populaire « Ce sont les voix d’un chœur qui raconte la vie d’un million d’hommes sans visages, sans noms : les gouttes d’un fleuve généreux. Des voix qui brisent le silence et qui redonnent la parole à ceux dont le sort attribué par naissance les voudrait sans paroles ».

L’idée d’un spectacle chanté est née après avoir lu le livre « La Via dei Canti » de Bruce Chatwin, qui raconte la tradition aborigène de transmettre de génération en génération les chants rituels, sur le mythe de la création et le Temps du Rêve. Pendant des siècles, ces chants ont permis aux aborigènes de trouver leur route dans le vaste paysage australien, alors qu’ils le traversaient. Ils n’avaient pas besoin de carte, mais ils pouvaient reconnaître le chemin à travers le chant, en reconstruisant le voyage de leurs ancêtres. Tout comme la femme protagoniste du spectacle qui parcourt à nouveau les sentiers de sa vie à travers le chant. Plus tard au cours de ce même processus de travail, j’ai lu le livre « Beatrice », un recueil d’interviews faites à Beatrice Bugelli, le poète pasteur analphabète, née en Toscane en 1800, qui avait un talent particulier pour chanter et improviser en octaves (des poésies au schéma métrique basé sur une strophe de huit vers). Ce recueil a été composé alors qu’elle avait plus de 80 ans, juste avant qu’elle ne meure ». Sandra Pasini

Mise en scène et interprétation: Sandra Pasini
Assistante à la mise en scène : Ana Woolf
Scénographie, objets et costumes: Antonella Diana
Texte: Beatrice Bugelli extraits de Beatrice, Paolo Ciampi,
extraits du Canto dei Cantici, textes librement extraits de la poésie Canto notturno di un pastore errante dell’Asia de Giacomo Leopardi; Nâzim Hikmet, Sandra Pasini et Halfdan Rasmussen.
Musique: Hector Berlioz, Johannes Brahms, Christoph Willibald
Gluck, Sandra Pasini et chansons populaires italiennes.
Voix radio: Claus Johansen
Consultants musicaux: Roberto Diana et Annemarie Waagepetersen
Consultation artistique: Iben Nagel Rasmussen
Son: Verner Kjersgaard
Dessin lumières: Mischa Twitchin et Ana Woolf
Atelier: Frederik Gravgaard
Technicien lumières/son: Simone Morosi
Traduction: Lene Waage Petersen
Photographie: Teatret OM
Remerciements: Leo Sykes, Claus Stampe et Giovanni Bartolo Nardi
Production: Teatret OM

Informations

Date: Lun 20 Nov 2017

Horaire: A 19:30

Organisé par : Istituto Italiano di Cultura di Lione

Entrée : Libre


Lieu:

Acte 2 Théâtre - 32 quai Arloing - 69009 LYON

757